// Remise en conformité trentenaire des systèmes sprinkleurs

Votre système de protection par sprinkleurs a été mis en service il y a 30 ans. Il doit donc aujourd’hui être mis en conformité avec la règle APSAD R1 actuellement en vigueur, comme stipulé au chapitre 3.5 de celle-ci : « durée de validité du système ».

Pourquoi une mise en conformité à 30 ans ?

En trente ans, les risques évoluent :

  • Evolution de votre activité ;
  • Modernisation des bâtiments et des équipements ;
  • Changement de la composition des produits ;
  • Modification de la nature et des types d’emballage ;
  • Modification des modes et des types de stockage.

De plus, votre système subit les dommages du temps  :

  • Usure des composants : moteurs, pompes, joints…
  • Oxydation interne des tuyauteries ;
  • Embouage des réseaux ;
  • Perte de conformité des matériels avec les normes en vigueur.

Enfin, la réglementation évolue (règle R1) et implique la prise en compte des nouveaux matériels, des nouveaux principes de protection et des résultats d’essais et retours d’expériences.

L’objectif assigné à cette étape de mise en conformité est de repartir pour trente ans avec un niveau de sécurité comparable à celui procuré par l’application de la règle R1 en vigueur à la date des travaux. 

La mise en conformité trentenaire, un processus en trois phases

Pour un déroulement efficace et un résultat optimal, la prestation doit se dérouler en trois phases distinctes visant à établir le cahier des charges pour la remise en conformité.

Phase 1 : Visite initiale et étude de faisabilité

Durée : de 1 à 2 mois

Objectifs: informer et sensibiliser le client sur la compatibilité de sa protection avec la règle R1 en vigueur. Tyco F&IS utilise le texte de la règle, et consulte le certificat N1, fiches d’installations et plans, calculs hydrauliques initiaux (cas particulier des réseaux pré-calculés) et rapports de visite semestrielle (rapports Q1). Selon les éléments contenus dans le dossier initial, des calculs hydrauliques sommaires peuvent être réalisés.

A partir de ces éléments, nous procédons tout d’abord à une analyse des besoins actuels avec classification de l’activité et du risque, définition de la protection exigée, et étude des sources d’eau requises.

Ensuite, l’analyse se porte sur le système existant: contrôle de l’étendue de la protection, des zones non protégées, des séparations (coupe-feu ou non) en place entre zones protégées et non protégées, appréciation visuelle de l’état des réseaux et de leur historique, et état des sources d’eau. Enfin, on réalise une comparaison des deux analyses et appréciation des compatibilités.

Phase 2 : Investigation détaillée

Durée :  de 2 à 4 mois

A partir de l’analyse réalisée en phase 1, de documents existants sur l’installations (plans, calculs, etc.), d’analyse des tuyauteries et calculs hydrauliques, il s’agit d’un état des lieux en vue de rechercher les protections compatibles.

Pour cela, on observe en détail les sources d’eau, groupes de pompage et les réseaux  (si estimés compatibles avec les exigences de la R1 actuelle). Dans ce cas, la vérification de l’état interne des tuyauteries peut être réalisée par prélèvements, par mesures ultrasons ou par caméra endoscopique,  en liaison avec un laboratoire spécialisé reconnu. Si les analyses mettent en évidence une corrosion ponctuelle inacceptable, des  analyses complémentaires sont envisageables. On procède également à un prélèvement de sprinkleurs pour essai de pression, puis de température.

Phase 3 : Rédaction du cahier des charges

Durée : de 4 à 6 mois

La rédaction du cahier des charges et la liste des travaux de remise en conformité ont pour objectif de lister, avec le plus de précision possible, les travaux à réaliser, les zones à nettoyer et les parties réutilisables en l’état, et ainsi éviter une succession de travaux supplémentaires en cours de chantier. Il permet au système sprinkler redéfini de répondre à toutes les exigences de la règle en vigueur et tient compte des dérogations ponctuelles obtenues. Il est votre garantie d’une installation optimisée après travaux.

Réglementation

    Les assurances et la révision trentenaire

    EXTRAIT DU TRAITE D’ASSURANCE TOME 1( édition 2004)
    « 28 - PROTECTION ET PREVENTION
    281 - Installations d’extinction automatique à eau (sprinkleurs)
    Nota N°1 :
    Toute installation d’extinction automatique à eau mise en service depuis plus de 30 ans et qui n’aurait pas été mise en conformité avec les dernières règles en vigueur, justifie la suspension des avantages tarifaires accordés et notamment du rabais prévu . »
             

Si vous souhaitez :

  • Obtenir un devis
  • Contacter notre Service Client
  • En savoir plus sur Tyco et comment nous pouvons vous accompagner

Contactez-nous